Outil rapport à l'État

Outil d’analyse des rapports à l’État par Jean Proulx, professionnel de recherche au LAREPPS et Sébastien Savard, professeur agrégé à l'Université d'Ottawa.

 

Cet outil des rapports à l’État est le résultat d’une recherche réalisée entre 2003 et 2005 par Proulx, Bourque et Savard. Par cette recherche, les auteurs ont voulu analyser dans quels types de rapport pouvaient se retrouver les organismes du tiers secteur face aux établissements et organismes publics au Québec. Après une revue de littérature portant sur différentes typologies existantes permettant de caractériser les rapports entre organismes du tiers secteur et organismes publics, ils se sont inspirés de la typologie développée par Jennifer M. Coston, typologie qu’ils ont adaptée au contexte québécois. Au terme de la recherche, ils sont arrivés à la conclusion que, au Québec, les organismes du tiers secteur pouvaient se retrouver dans six types de rapport différents face à un établissement ou un organisme public : le rapport de compétition ; le rapport de sous-traitance ; le rapport de tiers-parti ; le rapport de coexistence ; le rapport de supplémentarité ; et le rapport de co-construction.

L’outil mis au point par Savard et Proulx (2011) s’adresse à tout organisme à but non lucratif désireux de connaître la nature de son rapport à un établissement ou un organisme public avec lequel il est en relation.  Il s’agit d’un outil convivial comportant 35 questions qui peut se compléter à l’écran, et qui ne prendra guère plus de 30 à 40 minutes à compléter. Au terme de l’exercice, le répondant sera en mesure d’identifier la nature du rapport qu’il entretient avec l’établissement ou l’organisme public choisi.

Pour faire l’exercice, téléchargez l’outil maintenant.

Pour en savoir davantage sur la typologie de Proulx, Bourque et Savard, vous pouvez consulter le rapport de recherche suivant :

Proulx, Bourque et Savard (2005). Les interfaces entre l’État et les organismes du tiers secteur au Québec, Cahier du Larepps no 05-13.