Axe Insertion

Sur la participation sociale

L'emploi, s'il peut favoriser la participation citoyenne des personnes handicapées, peut-il aussi contribuer à l'amélioration des conditions financières de ces personnes? C'est à cette question que répondent Léonie Archambault, Yves Vaillancourt et Lucie Dumais dans Réduire la pauvreté et favoriser la participation sociale? Bénéfices et limites des mesures d'activation de l'emploi et des services d'insertion professionnelles pour les personnes handicapées au Québec, Cahiers du Larepps 11-04. Aussi, disponible en anglais sous le titre Reducing poverty and promoting social participation? Benefits and limitations of measures for the activation of employment and occupationnal integration services for people with disabilities in Québec, Cahiers du Larepps 11-05. 

Par ailleurs, dans un contexte d’importantes transformations organisationnelles au sein du réseau de la santé et des services sociaux et d’une redéfinition des mandats entre les établissements de première ligne et de deuxième ligne en déficience intellectuelle, une autre recherche a permis d’approfondir les liens entre l’organisation des services, les mesures et les programmes de soutien en emploi et en habitation actuels et leurs effets sur la participation sociale des personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement. Trois domaines d’activité névralgiques ont été étudiés en ce qui a trait à la participation sociale des personnes vivant avec une déficience intellectuelle: le travail, l’habitation et le revenu autonome.

Les travaux de recherche de Lucie Dumais, Yves Vaillancourt et Jean Proulx, en partenariat avec le CRDI Normand-Laramée, le CSSS Lucille-Teasdale, Parrainage civique Les Marronniers et Action Main-d’oeuvre, ont débuté en juin 2007.  Le rapport de recherche a été publié en avril 2010: De nouvelles pratiques interorganisationnelles pour une plus grande participation sociale des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, Cahiers du Larepps 10-05.

Le passage à la vie adulte

Martin Goyette, de l’ÉNAP, travaille sur la compréhension du rôle des réseaux sociaux dans le passage à la vie adulte de jeunes filles recevant des services des centres jeunesse. Il travaille également, avec Stéphane Grenier, de l’UQAT, sur les réseaux sociaux et le passage à la vie adulte des jeunes autochtones ayant reçu les services de la protection de la jeunesse. Enfin, Martin Goyette a entrepris une étude longitudinale sur le devenir des jeunes des centres jeunesse au Québec.

 

Portrait des Mouvements Personne D ’Abord

À la demande de la Fédération québécoise des Mouvements Personne D'Abord, Lucie Dumais et Mélanie Mailhot, de l’UQAM, ont dressé un portrait de la douzaine de mouvements régionaux. Elles ont sondé un échantillon de membres actifs de ces organismes voués à la défense et à la promotion des droits de personnes ayant une « déficience intellectuelle ». Les données recueillies par questionnaire leur ont permis d’évaluer le degré de participation des membres et leur perception de leur mouvement. Les membres se sont également prononcés sur les préjugés envers les personnes déficientes et les droits qu’ils jugent importants. Voir Mieux se connaître pour mieux agir, un portrait des Mouvements Personne D’Abord du Québec, associations en déficience intellectuelle, par M. Mailhot et L. Dumais, Cahiers du Larepps 08-09.

Recherche évaluative

Les politiques d’intégration des personnes handicapées, et plus spécialement l’attention accordée aux personnes ayant des troubles envahissants du développement (TED), mettent de plus en plus l’accent sur les services spécialisés de main d’œuvre. La récente “ découverte ” du diagnostic d’Asperger, l’une des formes de TED, a incité Autisme et troubles envahissants du développement de Montréal (ATEDM) et Action Main-d’œuvre à concevoir un projet pilote de formation et de soutien pour 30 personnes qui en sont atteintes et pour leurs employeurs.

Lucie Dumais, de l’UQAM, et son équipe ont fait l’évaluation du projet pilote. Ils ont examiné le processus de formation et de soutien à l’emploi et les résultats en termes d’obtention et de maintien d’un emploi.

Cahiers du Larepps 07-14 Avis évaluatif supplémentaire sur le projet d’expérimentation À l’emploi!, par A. Prohet et L. Dumais;

Cahiers du Larepps 07-13 À l’emploi! Évaluation d’un projet d’expérimentation visant l’insertion en emploi des personnes ayant un trouble envahissant du développement sans déficience intellectuelle, par A. Prohet et M. Mailhot (sous la direction de L. Dumais).

Inventaire et bilan des programmes et services s'adressant aux personnes ayant des incapacités au Québec

Dans cette recherche, de 2000 à 2004, Le LAREPPS, en partenariat avec l'Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ), a fait l’étude de la transformation de l’État-providence et de ses conséquences sur les pratiques et les politiques sociales s’adressant aux personnes handicapées d’un point de vue national (phase1), puis en portant attention aux particularités régionales (phase 2).

À lire

  • le rapport de la phase 1 (Cahiers du Larepps 02-11) qui propose une relecture historique des politiques sociales visant les personnes handicapées et des renseignements originaux sur quelque 200 programmes sociaux actuels, fédéraux et provinciaux (un total de 350 mesures), ainsi que quatre études approfondies de thèmes chauds, soit l’éducation, le transport, le travail et les ressources résidentielles;
  • les 17 portraits régionaux de la phase 2 décrivant l’offre et la demande de services aux personnes, de même que cinq monographies régionales (Mauricie, Estrie, Bas-Saint-Laurent, Montérégie et Montréal) où sont approfondies les dynamiques entre les acteurs du secteur public et de l’économie sociale;
  • le rapport synthèse présentant le portrait des besoins et les dynamiques de l'offre de service aux personnes ayant des incapacités (Cahiers du Larepps 06-10)
  • le rapport transversal fait à partir des 17 portraits régionaux (Cahiers du Larepps 06-12).

Deux bases de données

De concert avec l’OPHQ, le LAREPPS a constitué deux bases de données informatisées. La première porte sur les programmes sociaux actuels (s’informer à l'OPHQ pour consulter cette base de données). La seconde fait l’inventaire de 1350 organismes communautaires et d’économie sociale s’adressant aux personnes handicapées, classées par région et domaine d’activités.

Sur la valorisation de la base de données, voir Cahiers du Larepps 06-11.

Les 17 portraits régionaux

Deux monographies régionales

[Vers le haut]